Citation : L’honneur - Isaac le Syrien (VIIe s.)


Blâme l’honneur et tu seras honoré.
N’aime pas l’honneur et tu ne seras pas déshonoré.

L’honneur fuit devant celui qui court après lui.
Mais l’honneur poursuit celui qui le fuit
Et il enseigne à tous les hommes son humilité. 
_________________



Texte : Le sentier de la vie - Gandhi

Je connais le sentier.
Il est étroit et sans détours,
comparable au fil d'une épée.
Je me réjouis chaque fois que j'y progresse
et m'afflige quand je fais un faux pas.

Selon la parole de Dieu :
"Celui qui lutte sans relâche
aura la vie éternelle."
J'ai une foi implicite en cette promesse.

J'ai beau être tombé des milliers de fois
à cause de ma faiblesse,
je n'en garde pas moins
l'espoir de voir la Lumière.

Citation - Reproche aux chrétiens - Jean Jaurès


Ce que je reproche aux chrétiens, 
ce n’est pas leur doctrine : 
c’est qu’ils ne l’appliquent pas...
_____________________


Texte : L’homme perd-il son âme ? – Julia Kristeva

188/365 ~ Stress
- Photo "Stress" de Kimrose -

Pressés par le stress, 
impatients de gagner et de dépenser, de jouir et de mourir, 
les hommes et les femmes d'aujourd'hui font l’économie 
de cette représentation de leur expérience 
qu’on appelle une vie psychique… 

L’homme moderne est en train de perdre son âme. 
Mais il ne le sait pas 
car c’est précisément son appareil psychique 
qui enregistre ses représentations 
et leurs valeurs signifiantes pour lui-même. 


Bible : Fruits de la vérité – Saint Jean

Jésus disait :
"Si vous demeurez dans ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples ;
vous connaîtrez la Vérité
et la vérité vous rendra libres."

- Evangile de Jean 8,31-32 -
____________________


Texte : Un monde parfait ? - Jean Vanier

Il existe le fantasme d’un monde
sans personnes handicapées.
A quoi ressemblerait ce monde ?

Si l'on éliminait le handicap,
il faudrait aussi empêcher
toutes les maladies mentales, alors !
Une telle idéalisation nous amènerait
à rêver à un monde sans mort…

La tyrannie de la normalité
et de la compétitivité
conduit à humilier toujours davantage
les gens qui ne sont pas dans la norme.
On veut un monde parfait,
comme on veut un enfant parfait.

Mais si je veux créer un enfant
pour satisfaire mes désirs,
j’aboutis au conflit,
car un enfant doit clairement
être libéré du désir de ses parents
pour réussir à vivre.

Prière : Credo de l’espérance – Hans Viscardi


J’ai demandé à Dieu la force pour atteindre le succès,
Il m’a rendu faible pour que j’apprenne humblement à obéir.

J’ai demandé la santé pour faire de grandes choses,
Il m’a donné l’infirmité pour que je fasse des choses meilleures.

J’ai demandé la richesse pour que je puisse être heureux,
Il m’a donné la pauvreté pour que je puisse être sage.

J’ai demandé le pouvoir pour compter sur l’appréciation des hommes,
Il m’a donné la faiblesse pour que j’éprouve le besoin de Dieu.

J’ai demandé un compagnon pour ne pas vivre seul,
Il m’a donné un cœur pour que je puisse aimer tous mes frères.

J’ai demandé toutes les choses qui pourraient réjouir ma vie.
Il m’a donné la vie pour que je me réjouisse en toutes choses…

Je n’ai rien eu de ce que j’avais demandé,
mais bien tout ce que j’avais espéré…

Presque en dépit de moi-même,
mes prières informulées ont été exaucées.

Je suis, parmi les hommes,
le plus richement comblé !

- Cette prière a été gravée sur une tablette de bronze 
  dans un institut de réadaptation à New York. -


Texte : Les arbres – d’après Per Jakès Hélias

un arbre qui me ressemble...
- Photo "Un arbre qui me ressemble" de Syl H -

Un grand-père raconte à son petit-fils que rien n’est plus beau qu’un arbre :
« Regarde les arbres, comme ils travaillent.
- Que font-ils Grand-Père ?
- Ils rattachent la terre au ciel, et c’est très difficile,
  car le ciel est si léger qu’il est toujours prêt à prendre la fuite.
  S’il n’y avait pas d’arbres, il nous dirait adieu, le ciel.
  Alors, il ne nous resterait plus qu’à mourir.
  Mais heureusement, il y a les arbres…

  Regarde ce tronc rugueux.
  Tu vois, c’est comme une grosse corde.
  Il y a même des nœuds dedans…
  A chaque bout de la grosse corde,
  les fils de la corde se desserrent et s’élargissent pour s’accrocher,
  d’un côté au ciel, par les branches,
  et de l’autre, à la terre, par les racines.
  Mais c’est la même chose :
  les racines cherchent le chemin dans le sol
  et les branches cherchent leur chemin dans le ciel.

- Mais Grand-Père, c’est plus difficile d’entrer dans le sol que dans le ciel !
- Et non ! mon fils. Si c’était vrai, les branches seraient droites.
  Et vois pourtant comment elles sont tordues sur ce vieux pommier !
  Elles ont parfois bien plus de mal que les racines.
- Et qu’est-ce qui leur donne tout ce mal, Grand-Père ?
- C’est le vent. Le vent voudrait séparer le ciel de la terre.
  Mais les arbres tiennent bon, et c’est une sacrée bataille ! »


Texte : Leçons de vie - Anonyme


Dans cette école à plein temps que l’on appelle « vie »,
Chaque jour est l’occasion d’apprendre des leçons. 
Que tu les apprécies ou les juges détestables et inutiles, 
Chacune d’entre elles te fera avancer.

Pas de fautes dans cette école,
Seulement des leçons par l’expérimentation. 
Chaque expérience ratée 
Te fait gravir un palier.

Chaque leçon est répétée 
Sous une forme ou sous une autre
Jusqu’à ce qu’elle soit retenue ;  
Alors seulement, tu peux passer à la suivante…

Car les leçons durent toute la vie : 
Tant que tu es en vie, 
Tu as des leçons à apprendre.

Tout ce qu’il te faut comme outils,
C’est regarder, écouter, faire confiance.
C’est pourquoi, ce que tu fais de ta vie 
Ne dépend que de toi !


Texte : Moi, dit l'enfant - André-Marie

le rêve dans les yeux d'enfants maliens
- Photo : "Le rêve dans les yeux d'enfants maliens" de Climber6476 -

Moi, dit l'enfant,
Je suis né
Pour être heureux.
Vos guerres, vos jalousies
Ne m'intéressent pas.

Moi, dit l'enfant,
Je suis fait pour la lumière.
Mes yeux la recherchent.
Ne venez pas,
Avec vos ombres,
Vos laideurs
Et vos soupçons,
Salir mon horizon.

Quand je m'émerveille,
Je laisse le meilleur de moi
Aller à la rencontre
De ma propre nature,
Là où Dieu s'émerveille
De l'homme
Que je veux devenir.

Cri de pauvre : Développement durable - Stéphane Terreaux

Quand on n'a pas les moyens, 
on ne jette rien : on trie ! 
On a inventé le développement durable
depuis plus de 30 ans ! 
_________________


Citation : La liberté - Agatha Christie


La liberté ne découle peut-être pas de la misère, 
mais il existe certainement une liberté 
liée à l'absence de peur. 
____________________


Texte : Aimer ou détester - Anonyme

Un corps t’a été donné.
Tu peux l’aimer ou le détester,
Ce sera le tien pour toute ta vie,
Alors, autant t’y faire dès à présent,
Et passer à autre chose !

Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même.
Tu peux aimer ou détester quelque chose chez autrui,
C’est pourtant le reflet de quelque chose de toi-même
Que tu aimes ou détestes…

Ici est ta réalité.
Tu peux l'aimer ou la détester,
Ailleurs n’est pas meilleurs qu’ici :
Quand ton ailleurs va devenir ici,
Tu chercheras alors un autre ailleurs
Qui, à son tour, te semblera meilleur
que ton nouvel ici.

blogger