Texte : L'agenda de Dieu Philippe Perdrix

Les hommes sont fous, dit Dieu.
Ils veulent gagner toujours plus de temps.
Ils veulent posséder le temps.
Ils ne savent plus que dire :
« Ne gaspille pas ton temps ! »

Pauvres hommes qui n’ont pas compris
qu’on peut perdre son temps à vouloir le gagner.
Quand je les vois le pied sur l’accélérateur
et l’œil rivé au cadran de la montre,
je me dis, moi Dieu,
que le temps de vivre est en folie
car il est trop rempli
d’événements et d’énervements,
de bavardages et remue-ménage,
d’agitation et de précipitation.

Pauvres hommes passés trop vite
du cadran solaire au chronomètre !
Ils mesurent de mieux en mieux le temps,
mais ils n’en connaissent plus le mystère.

Alors j’ai réfléchi, dit Dieu,
je vais leur offrir un agenda,
mon agenda, dit Dieu, plein de rendez-vous importants :
chaque jour, un face-à-face avec moi…
quelques minutes d’éblouissement,
dans la grisaille du temps,
avec l’Éternel, celui qui a le temps.

Chaque jour, de longs moments
avec l’époux, les amis, les moins grands
car lorsque les parents courent,
les premiers à trinquer sont les enfants.
L’important du temps
ce n’est pas d’engranger toujours plus d’argent.

C’est décidé, dit Dieu,
pour cadeau, je vais leur offrir mon agenda
pour que, du plus grand au plus petit,
ils deviennent des « pressés – repentis »,
qu’ils découvrent enfin,
que seul le temps passé à aimer
est du temps bien gagné.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

blogger