Citation : Interprétations - Jean-Louis Gagnon

Si au lieu d'interpréter les faits,
on se contentait d'en tenir compte,
tout irait moins mal
dans les familles et les états.
____________________


Texte : La recette du bonheur en dix points - Pape François

1. Vivre et laisser vivre, c’est le premier pas vers la paix et le bonheur.

2. Se donner aux autres. Quelqu'un d’isolé court le risque de devenir égoïste. Et l’eau stagnante est la première à se corrompre.

3. Se mouvoir avec bienveillance et humilité ...  les aînés ont cette sagesse, ils sont la mémoire d’un peuple. Et un peuple qui ne se soucie pas de ses personnes âgées n’a pas d’avenir.

4. Jouer avec les enfants : le consumérisme nous a amené l’angoisse de perdre la saine culture du loisir comme lire, profiter de l’art…  (Par exemple) jouez-vous avec vos enfants ? ... Les enfants sont la clé d’une culture saine. C’est difficile pour les parents qui vont travailler tôt et reviennent quand leurs enfants sont endormis. C’est difficile, mais il faut le faire.

5. Passer ses dimanches en famille ... on ne travaille pas le dimanche. Le dimanche, c’est pour la famille.

6. Aider les jeunes à trouver un emploi. Nous devons être créatifs ... Faute d’opportunités, ils peuvent tomber dans la drogue. Et le taux de suicide est très élevé chez les jeunes sans travail. L’autre jour, j’ai lu ... qu’il y a 75 millions de jeunes de moins de 25 ans sans emploi. Et il ne suffit pas de les nourrir, il faudrait inventer pour eux des formations d’un an pour être plombier, électricien, couturier… La dignité permet de ramener du pain à la maison.

7. Prendre soin de la création ... Nous ne le faisons pas. C'est un de nos plus grands défis.

8. Oublier rapidement le négatif : le besoin de dire du mal de l’autre est la marque d’une faible estime de soi : je me sens tellement mal qu'au lieu de me relever, j’abaisse l’autre. Il est sain d’oublier rapidement le négatif.

9. Respecter ceux qui pensent différemment : on peut témoigner avec l’autre, du moment que les deux progressent dans ce dialogue. Mais la pire chose est le prosélytisme religieux, cela paralyse : je ne dialogue pas avec toi pour te convaincre, mais chacun dialogue à partir de son identité. L’Église grandit par attraction, non par prosélytisme.

10. Rechercher activement la paix. A notre époque, les guerres sont nombreuses ... La guerre détruit. Et l’appel à la paix a besoin d’être crié. La paix évoque parfois le calme, mais la paix n’est jamais la quiétude, c’est toujours une paix active.

Citation : Education - Nelson Mandela

Il est difficile d'expliquer à quelqu'un qui a les idées étroites
qu'être "éduqué" ne signifie pas seulement
savoir lire et écrire et avoir une licence,
mais qu'un illettré peut être un électeur bien plus "éduqué"
que quelqu'un qui possède des diplômes.
_______________________


Texte : Qui suis-je ? - André-Marie

Lorsque, récemment,
on me posait la question de savoir qui j’étais,
je me suis permis de répondre :
« Le fils d’un papa et d’une maman,
eux- mêmes enfants d’un autre papa
et d’une autre maman... »

Prenant ma calculette,
j’ai remonté vingt-deux générations
pour découvrir que plus de huit millions
d’êtres humains ont existé à l’époque
pour que je puisse aujourd'hui être ici.

Nous sommes vraiment tous
les compagnons du même voyage !

Texte : La nuit - Paul Eluard

La nuit n'est jamais complète.

Il y a toujours,
Puisque je le dis,
Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée.

Il y a toujours
Un rêve qui veille,
Un désir à combler,
Une faim à satisfaire,
Un cœur généreux,
Une main tendue,
Une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie à se partager.

Prière : J'ai douté - Un jeune Scout de France

Orange Sky
- Photo "Orange sky" du Bureau of Land Management -

Dieu, ils ont dit que tu existes,
pourquoi pas ?
Ils ont dit que c'est normal de douter,
car c'est cela la foi.
J'ai discuté avec les autres autour de moi :
certains disent que tu n'es que sornettes,
tandis que d'autres croient dur comme fer en toi,
et moi que crois-je ?
Oh, dur casse-tête !

Dieu, j'ai douté, j'ai cru, et j'ai renié.
Puis, j'ai ouvert les yeux et j'ai vu !
La joie, le bonheur,
la tristesse et le malheur,
ainsi que tous ces gens qui,
croyants ou non, étaient là.

Je les ai vu faire ce pas.
Ce pas vers l'autre
qui nous fait sortir du rang.
Et c'est dans ces personne que je t'ai vu,
tous ces visages inconnus
qui donnent ce qu'ils ont.

Trop de choses encombrent ma vie
pour pouvoir me remplir de toi,
il faut que je me vide
de tout ce qui est inutile.
Tu pourras alors prendre toute la place,
on me trouvera en toi,
et toi en moi,
et ce sera ma façon
de témoigner de ta présence.

Parabole : Un sac trop lourd - Anonyme

Un jour, un homme revient du travail
et il trouve un énorme sac de pommes de terre
qui gêne le passage à l'entrée de sa maison.
Son petit garçon est là,
tout content d'accueillir son papa
 mais le sac est en travers,
bien plus gros que l'enfant....

Le père dit à l'enfant : « Déplace le sac,
pour que l'on puisse ouvrir complètement la porte !  "
Le petit tente de bouger ce sac, mais il n'y arrive pas
« Je ne peux pas, papa, c'est trop lourd ! »
- Si, tu le peux, lui répond son père,
allez, déplace le sac ! »

L'enfant essaie à nouveau,
mais ne réussit toujours pas à bouger
 l'énorme sac d'un seul millimètre.
« Je ne peux pas, papa », se plaint-il à nouveau.
- « Si, tu peux ! », insiste le père.

L'enfant fournit un dernier effort,
mets tout son poids pour tenter de déplacer le sac,
en vain ! « Papa,  j'ai essayé de toutes mes forces,
j'ai vraiment fait tout mon possible,
mais ce sac est vraiment trop lourd pour moi ! »

- Non, mon chéri, tu n'as pas fait tout ton possible !
L'enfant regarde son père, intrigué
- Tu n'as pas fait tout ton possible, explique le père,
tu ne m'as pas appelé à l'aide !

Alors l'enfant comprend !
Il est passé à côté de ses vraies possibilités,
il n'a pas pensé qu'avoir un père, c'est
multiplier ses capacités.
Oui, avoir un père bienveillant permet de se dépasser
et de ne plus buter sur ses propres limites.
Et avoir "Le Père" donne des ailes !

Citation : Complaisance - Helen Keller

La porte du temps... The gate of the time...
- Photo "La porte du temps" de Michel Schmid -

Lorsqu'une porte du bonheur se ferme,
une autre s’ouvre ;
mais parfois on observe si longtemps
celle qui est fermée
qu’on ne voit pas
celle qui vient de s’ouvrir à nous.
____________________________
(Helen Keller est née sourde, muette et aveugle)


Prière : Du temps - Christine Reinbolt

Dès le matin, je cours après le temps !
Je m'agite et je m'affole, Je me hâte, je suis inquiète,
Je suis toujours pressée, débordée, surchargée,
Je n'ai pas une minute pour souffler !

Dans le tourbillon de ma précipitation,
Mon temps s'envole, il m'échappe, je ne peux le retenir,
Et, quand vient le soir,
Il ne me reste que fatigue et épuisement
après cette longue course à la poursuite du temps.

Apprends-moi, Seigneur, à m'accorder du temps :
du temps pour respirer et goûter au bonheur d'exister ;
du temps pour m'asseoir et me reposer ;
du temps pour contempler et réfléchir
du temps pour écouter et parler.

Apprends-moi à prendre du temps pour toi :
du temps pour m'imprégner de silence et de paix ;
du temps pour déposer devant toi mes soucis et mes questions ;
du temps pour me laisser pénétrer par ta Parole ;
du temps pour prier et méditer.

Comme Marie, assise à tes pieds,
apprends-moi, Seigneur, à choisir la meilleure part,
celle du temps que je t'offre à toi, aux autres et à moi-même.

Texte : Petites et grandes joies - Anselm Grün

Cerisier
- Photo "Cerisier" par Ouistitis

Nous ne pouvons modifier nos émotions par la force, ni les programmer. Mais il dépend de nous de nous mettre en route vers la source de joie qui coule au fond de notre âme. A chacun sa porte d'entrée. Pour l'un, ce sera la beauté de la nature, pour un autre, la musique, pour un autre encore, la prière et le silence.

Evidemment, nous ne devons point nous contraindre à toujours être joyeux. Il suffit de croire que la "joie imprenable" demeure au fond de notre être. Alors, dans les périodes de deuil ou d'angoisse, nous saurons qu'elle ne nous abandonne pas.

Notre tâche, c'est de parvenir toujours au contact de celle-ci en nous ouvrant aux petits bonheurs du quotidien : la joie de vivre, de travailler, de faire des rencontres, de bavarder avec quelqu'un, de partager un repas.

Car il importe de savoir que le fait de goûter à une multitude de petites joies, parfois invisibles au quotidien, est le chemin vers la "joie parfaite", cette haute expérience dont parle Jésus. Lorsque la joie nous traverse, notre coeur se dilate.

C'est alors que nous nous ouvrons, non seulement à Dieu, mais aussi aux êtres humains autour de nous, à la beauté de la nature, et aux nombreux présents que Dieu et les hommes nous offrent chaque jour. Pour notre bonheur.


Texte : Une civilisation - Aimé Césaire

Une civilisation qui s'avère incapable
de résoudre les problèmes
que suscite son fonctionnement
est une civilisation décadente.

Une civilisation qui choisit de fermer les yeux
à ses problèmes les plus cruciaux
est une civilisation atteinte.

Une civilisation qui ruse
avec ses principes
est une civilisation moribonde.

Citation : Reflet - Anonyme

Comme la lune dans les ténèbres,
le chrétien reflète la lumière du soleil,
pour aider les autres
à voir leur chemin dans la nuit.
______________________


Texte : Le bonheur - Pape François

Petite vague d'été
- Photo "Petite vague d'été" de Ouistitis - 

Quand nous recherchons le succès, le plaisir, la possession égoïste et que nous en faisons des idoles, nous pouvons, certes, expérimenter des moments d'ivresse, une fausse impression de satisfaction ; mais, à la fin, nous devenons esclaves, nous ne sommes jamais satisfaits, nous sommes poussés à vouloir toujours plus. Et c'est vraiment triste de voir une jeunesse "repue" mais molle. ...

Aspirez-vous vraiment au bonheur ? A une époque où l'on est attiré par tant d'apparences de bonheurs, on risque de se contenter de peu, ou d'avoir une idée de la vie "en miniature". Au contraire, aspirez à de grande choses ! Élargissez vos cœurs ! ...

Si vraiment vous laissez émerger les aspirations les plus profondes de votre cœur, vous vous rendrez compte qu'il y a une soif inextinguible de bonheur en vous, et c'est cela qui vous permettra de distinguer et de refuser les nombreuses offres "à bon prix" que vous rencontrerez autour de vous. ...

Si nous ouvrons la porte au Christ, si nous le laissons entrer dans notre histoire, si nous partageons avec lui nos joies et nos souffrances, nous ferons l'expérience d'une paix et d'une joie que seul Dieu, amour infini, peut nous donner.

Texte : Tout le monde chantait - Charles Péguy

De mon temps tout le monde chantait.
Dans la plupart des corps de métiers
on chantait.
Aujourd'hui on renâcle.

Dans ce temps-là on ne gagnait pour ainsi dire rien.
Les salaires étaient d’une bassesse dont on n’a pas idée.
Et pourtant tout le monde bouffait.
Il y avait dans les plus humbles maisons
une sorte d’'aisance dont on a perdu le souvenir.

Au fond on ne comptait pas.
Et on n’avait pas à compter.
Et on pouvait élever des enfants.
Et on en élevait.
Il n’'y avait pas cette espèce
d'’affreuse strangulation économique
qui à présent d'’année en année
nous donne un tour de plus.

On ne gagnait rien ;
on ne dépensait rien ;
et tout le monde vivait.

Texte ; Mimétisme de l'enfance - Anonyme

Prendre un enfant par la main pourrait chanter ce potier
- Photo de Yvan Berthon -

Les enfants deviennent ce qu'ils vivent
Quand un enfant vit sous la censure, il apprend à critiquer.
Quand un enfant vit sous les coups, il devient violent.
Quand un enfant vit dans l'hostilité, il devient rebelle.
Quand un enfant vit dans la moquerie, il devient timide.
Quand un enfant vit dans la honte, il se culpabilise.

Quand un enfant vit dans la tolérance, il devient patient.
Quand un enfant vit dans l'équité, il apprend la justice.
Quand un enfant vit dans la sécurité, il acquiert la foi.
Quand un enfant vit dans l'approbation, il acquiert l'estime de soi.
Quand un enfant reçoit des encouragements, il devient confiant.
Quand un enfant reçoit des félicitations, il devient reconnaissant.
Ne négligeons pas la qualité de l'éducation de nos enfants.

Texte : Justification - Plume Latraverse

Vis sans avoir toujours à te justifier sur tout !
Parce que tes vrais amis n'en ont pas besoin,
tes ennemis ne te croiront pas
et les imbéciles ne comprendrons pas.
Exige beaucoup de toi et attends peu des autres.
Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés.


blogger