Texte : La tolérance - JePoème


- Photo "Turle waali Pagri" de Mani Babbar -

La tolérance, c’est effacer les différences
c’est accepter
que les autres n’aient pas les mêmes idées
que le verbe aimer soit toujours conjugué
à tous les modes, à tous les temps
et que seul soit important
le sentiment que l’on ressent

La tolérance,
c’est le monde entier qui pense
que les religions
quels que soient leurs noms
n’ont aucune frontière
et ne posent pas de barrières
qu’elles nous rassemblent tous en frères
pour éradiquer la misère
et ne servent pas la colère
pour déclencher des guerres

La tolérance,
c’est savoir donner un sens
c’est savoir trouver les mots
pour dire qu’importe la couleur de peau
qu’importe le pays ou le drapeau
que nous soyons laids ou beaux
le sang qui coule dans nos veines
est pour tous les hommes, le même
et comme une immense chaîne
nous unira dans nos peines.

Texte : Le billet de 20 euros - Anonyme

« Qui aimerait avoir ce billet de 20 euros ? »
Les mains commencent à se lever…
Je chiffonne alors le billet avec force et redemande :
« voulez-vous  toujours de ce billet ? »
Les mains continuent de se lever.

Je jette le billet par terre,
saute à pieds joints dessus, 
l'écrase autant que possible 
et le recouvre de poussière. 
« Qui veut encore ce billet ? »
Évidemment, les mains continuent de se lever !

« Peu importe ce que ce ce billet a subi, 
sa valeur n'a pas changé, 
il vaut toujours 20 Euros. 
Plusieurs fois dans votre vie, 
vous serez froissé, rejetés, souillés 
par les gens ou par les événements. 
Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien 
mais en réalité, votre valeur n'aura pas changé 
aux yeux des gens qui vous aiment ! » 

La valeur d'une personne 
ne tient pas à ce que l'on fait ou pas. 
Vous pourrez tout recommencer 
et atteindre vos objectifs 
car votre valeur intrinsèque est toujours intacte.

Citation : Qu'est-ce que vivre ? - Maître Eckhart


- Photo "El norte vive!" de Montecruz Foto -

Il n'y a rien que l'on désire autant que vivre ?
Qu'est-ce que vivre ?
C'est être mû de l'intérieur, par sa propre impulsion.
Ce qui est mû de l'extérieur ne vit pas...
Nous pouvons et nous devons œuvrer
par nos propres forces, de l'intérieur..
______________________


Texte : L'amitié - Michel Tournier

Il ne peut pas y avoir d'amitié sans estime.
Si votre ami commet un acte que vous jugez vil,
ce n'est plus votre ami.
L'amitié est tuée par le mépris…

II ne peut y avoir d'amitié sans réciprocité.
Vous ne pouvez pas avoir d'amitié
pour quelqu'un qui n'a pas d'amitié pour vous.
Ou elle est partagé, ou elle n'est pas.

En somme, il ne peut y avoir d'amitié malheureuse.
Tandis que l'amour, hélas !

Citation : Être libre - Nelson Mandela

Etre libre, ce n'est pas seulement
se débarrasser de ses chaînes ;
c'est vivre d'une façon qui respecte
et renforce la liberté des autres.
_______________


Texte : Musique des mots - Christian Bobin

J'écoute parfois les voix
sans me laisser distraire
par les mots qu'elles portent.
Ce sont alors les âmes que j'entends.

Chacune a sa vibration propre.
Certaines n'émettent que de fausses notes :
il faudrait qu'un Dieu retende leurs cordes,
comme un aveugle accorde un piano.


Texte : Travailler ou oeuvrer ? - Raymond Lulle

Un jour que je me promenai dans la campagne,
je vis un homme fort occupé
à casser des pierres au maugréant.
Devant sa mine harassée
et son manque manifeste d’ardeur, je m’inquiétai :
- Que faites-vous là ?
- Ça se voit, non ! Je casse des pierres
- Cela doit être très dur !
- Oh, ça c’est sûr, mais c’est tout ce que j’ai pu trouver
        comme travail, alors faut bien …
Je le laissai en voyant son regard de découragement sur ce qui lui restait à faire.

Poursuivant ma route, je trouvai plus loin
un deuxième homme, fort occupé à casser des pierres.
- Que faites-vous là ?
- Eh bien voyez, je casse des pierres
- Cela doit être très dur !
- Oui, mais cela me permet de faire vivre ma famille …
Et il se remit derechef au travail.

A quelque distance, je me retrouvai
face à un troisième casseur de pierre.
Celui-ci sifflotait en maniant la pioche et la masse.
- Que faites-vous là ?
- Moi, Monsieur, je construis une cathédrale !

Texte : Quand on a l'art d'être grand-père - Maxime Piolot



- Photo "001-2009-09-26-_DSC4913" de Olivier Bataille -

Dis-moi grand-père
C'était comment
En ce temps là
Souviens-toi
As-tu aimé, aimé vraiment
As-tu pleuré, simplement ?

Quand on a l'art d'être grand-père
On sait raconter des histoires
Qui se terminent toujours bien
Pour l'humaniste et l'orphelin

Quand on a l'art d'être grand-père
On est le témoin, la mémoire
Bien sûr les livres ont du talent
Mais le grand-père est bien vivant

Quand on a l'art d'être grand-père
On a des mondes à partager
Un atelier, un livre ancien
Des souvenirs ou un jardin

Quand on a l'art d'être grand-père
Après avoir longtemps marché
On n'a pas honte d'être vieux
On sait se taire au coin du feu.

Texte : La paix véritable - Jeanne Signard

Il y a des paix qui agacent parce qu’elles manquent de vérité.
Tout le monde se tait pour éviter les « histoires ».
Il y a des paix qui sentent la démission généralisée.
Pour être tranquille il vaut mieux dire et faire comme tout le monde.

Il y a des paix bâties sur un consensus mou, trop vite obtenu.
Cela m’est égal. Je suis d’accord et on n’en parle plus !
Il y a des paix qui étouffent les désirs d’être soi.
Il est plus confortable de se couler dans le moule commun.
Il y a des paix qui masquent la peur des autres.
Surtout pas de vagues… Ne contrarier personne.

La paix véritable aborde sans peur les questions qui fâchent.
La paix véritable déteste les non-dits.
La paix véritable ne craint pas le conflit, elle le rend fécond.
La paix véritable s’habille de respect et d’écoute.

La paix véritable marie avec bonheur des points de vue différents.
La paix véritable a horreur du même et de la répétition.
La paix véritable invite les plus forts à baisser le ton.
La paix véritable permet d’entendre le chant des humbles.

La paix véritable se nourrit d’attention, de prévenance, de présence.
La paix véritable brise le silence têtu.
La paix véritable fait sa demeure en toute parole qui a goût de fraternité.
La paix véritable s’invite dès qu’on parle de réconciliation.

La paix véritable n’est pas celle des installés mais celle des dérangés.
La paix véritable est l’amie de la vie qui va, entre légèreté et gravité.
De la vie qui défie la mort !
L’héritage que Jésus a laissé aux chrétiens c’est la Paix,
mais pas n’importe quelle paix !

Sa paix n’est pas celle que donne le monde.
Sa paix est celle du cœur blessé que traverse le glaive.
Sa paix, il l’a transmise en montrant les plaies de ses mains et de son côté.
Ce n’est pas une paix doucereuse qu’il a laissée en héritage à ses disciples.
C’est une paix douce et sereine pour ceux qui l’aiment.

Prière : La branche morte - Michel Quoist

La branche morte,
Celle qui plus jamais ne portera de feuilles nouvelles,
Ni de fleurs ou de fruits,
Celle que la vie a déserté pour toujours …

Il lui reste une possibilité merveilleuse :
Accepter d’être jetée dans le feu,
Et celle qui ne servait à rien devient lumière et chaleur
Pour ceux qui sont dans la maison.

Je t’offre ce soir, Seigneur,
Les branches mortes de ma journée.
Je sais qu’au feu de ton Amour
Elles seront transformées !

Texte : Dieu et la science - Albert Einstein

La recherche scientifique est fondée sur le fait que tout ce qui existe est déterminé par les lois de la nature, y compris, bien sûr, les actes des humains. Pour cette raison, le chercheur scientifique sera difficilement enclin à croire qu’une prière pourrait influer sur les événements, par un simple vœu adressé à un être surnaturel.

Il faut reconnaître, toutefois, que notre connaissance actuelle de ces lois est fragmentaire et imparfaite et que, d’une certaine manière, cette croyance en l’existence de lois fondamentales régissant la nature repose, elle aussi, sur une manière de foi. Il n’en reste pas moins que cette foi est largement justifiée par les succès de la recherche scientifique.

D’autre part, tout individu réellement passionné par l’évolution de la science est convaincu de la présence d’un esprit derrière les lois de l’univers, un esprit bien supérieur à celui de l’homme, et devant lequel on doit se montrer fort humble.

Citation : Par amour ou par politesse ? - Gustave Thibon

La terre deviendrait vite inhabitable
si chacun cessait de faire par politesse
ce qu'il est incapable de faire par amour.
Inversement, le monde serait presque parfait
si chacun arrivait à faire par amour
tout ce qu'il fait par politesse.
_________________________


blogger