Texte : L'art du temps - Anonyme

Balance
- Photo "Balance" de Heiko Brinkmann -

Selon la théorie des Arts des Grecs, cinq éléments devaient être présents dans une œuvre d’art : l’ordre, l’équilibre, le contraste, l’unité et l’harmonie. Ils ne sont en fait que l'expression de nos propres aspirations, de nos sources de satisfaction… Ils s'appliquent donc tout-à-fait à notre style de vie. Or, "l'art du temps" n'est pas une formule gratuite car on peut projeter sur le temps ces cinq attributs et faire que le résultat soit bien notre œuvre :

L’Ordre
Nous avons besoin de savoir où passe notre temps. Nous avons du mal à l'appréhender globalement, mais nous pouvons le répartir et l'organiser, grâce à notre réflexion. Une fois que les structures, choisies par nous pour notre temps, apparaissent et durent, la confusion régresse.

L’équilibre
Engouffrer notre temps dans une activité dominante (si gratifiante soit-elle) provoque atrophies et ruptures ailleurs. Le temps - toujours rare - est inévitablement rationné entre les pôles de notre vie, et c'est nous qui décidons de sa répartition. Tant qu'elle restera malhabile, nous serons les premiers à en subir les inconvénients.

Le contraste
En nous acceptant tels que nous sommes, c'est-à-dire peu enclin à supporter longtemps une même occupation. Apprendre, donc, à faire alterner l'intellectuel et le physique, la concentration et le divertissement, la solitude et la convivialité, l'action et le recul. Ce mouvement incessant constitue une danse de vie. La danse n'est-elle pas l'un des arts les plus vivants ?

L’unité
L’ordre n'est pas cloisonnement, mais dégagement de perspectives qui permettent de saisir l'ensemble. Segmenter notre temps serait perdre ce que la vie nous offre de synthèses imprévues, de résonances fécondes. Le temps moderne se présente à nous éparpillé. Nous seuls, par notre travail intérieur, pouvons lui rendre de l'unité.

L'harmonie
En grec, cela veut dire "ensemble". C'est, bien sûr, le résultat des quatre qualités précédentes. Ils ne se définissent pas, ils s'éprouvent : le matin, " La journée se présente-t-elle bien ? ; " le soir, " Ai-je bien utilisé mon temps ?"   L'harmonie ? C'est à la fois la preuve de la maîtrise et sa récompense.

L'art du temps apparaît donc comme la première étape vers l'art de vivre qui permet l'accomplissement de nos projets. Dès que l'on parvient à une maîtrise moyenne de son temps, les chances de les réaliser progressent d'un bond. La discipline pour y accéder paraît contraignante au début mais ce n'est qu'un passage, et cela en vaut vraiment la peine ! Un temps plus harmonieux, plus efficace, n'est-ce pas le plus précieux et le plus beau des cadeaux que l'on puisse se faire à soi-même ?


Commentaires