Texte : Bien communiquer - Anselm Grün

La discussion ne doit pas seulement
nous éclairer sur ce que nous voyons,
mais nous mener vers ce que nous ne voyons pas,
vers ce qui nous touche, nous émeut
et nous porte tout au fond de nous,
vers ce qui nous fait vivre. ...

Quand un malentendu s'élève dans une discussion,
nous reprochons généralement à l'autre
de nous avoir mal compris.
Nous reprenons nos explications. ...
Or regardons les de plus près,
pour s'y arrêter afin d'accéder par là même
à une autre dimension de la pensée.

Dans la discussion, il ne s'agit pas d'échanger des vérités,
mais de faire advenir la vérité,
de permettre aux paroles prononcées
de "dévoiler" quelque chose,
d'amener au jour ce qui est.

L'objectif est de communiquer, d'essayer de comprendre
ce que l'autre formule dans son langage,
d'avoir accès à l'expérience cachée derrière les mots. ...
Il ne s'agit donc pas d'avoir raison,
mais de communiquer sur ce qu'il y a derrière les expériences. ...

Nous avons un certain horizon,
à partir duquel nous voyons le monde.
Notre interlocuteur en a un autre.
Nous ne discutons pas pour savoir
lequel de ces horizons est juste,
il s'agit plutôt de les faire fusionner.
Car notre horizon est toujours limité.
Lorsque les horizons fusionnent,
alors peut aussi s'exprimer ce qui nous est commun.

- "L'art du silence" -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

blogger