Texte : Oppressions - Pierre Rabhi

Nous croyons profondément
qu'un changement de société adviendra
par le changement des individus qui la composent.
C'est la raison pour laquelle
nous n'aurons pas recours au réflexe du bouc émissaire, .
vieux comme le monde,
qui nous dédouanerait de notre propre responsabilité.

Le poing levé et les barricades
ne garantissent pas des tyrannies qui, trop souvent,
ont fleuri sur le terreau des révoltes,
comme l'histoire nous l'a jusqu'à aujourd'hui
abondamment démontré.

Certaines dictatures parmi les plus féroces
ont pris prétexte, pour s'installer,
d'une révolte tout à fait légitime contre l'oppression.
Malheureusement, les opprimés
sont des oppresseurs en devenir,
et il en sera toujours ainsi
tant que chaque individu n'aura pas éradiqué
en lui même les germes de l'oppression...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

blogger